Questions les plus fréquentes

Questions les plus fréquentes au sujet du temple de Paris

Q. Pourquoi avoir besoin d’un temple en France ?

R. Avoir un temple, c’est offrir aux fidèles de l’Eglise en France, l’opportunité de se marier et d’accomplir des sacrements sans entreprendre de longs et coûteux voyages vers d’autres pays. Il n’y a aucun temple en métropole, mais un à Tahiti depuis 1983.
Il existe actuellement 136 temples dans le monde, dont 11 en Europe: Berne, Copenhague, Francfort et Freiberg (Allemagne), Helsinki, Kiev, La Haye, Londres et Preston (Grande-Bretagne), Madrid, Stockholm. 29 temples sont en construction ou annoncés, dont trois en Europe à Rome, Lisbonne et Paris.

Q. Quelle est la différence entre un temple et une église ?

R. Les églises servent au culte dominical, à l'enseignement religieux et aux activités sociales ou récréatives. Elles sont ouvertes à tous.

Le temple est un lieu de rencontre entre Dieu et l’homme, un lieu de méditation, de prière et d’inspiration.

Les temples sont des lieux sacrés réservés aux membres fidèles. Ils y accomplissent des sacrements individuels et familiaux ayant une portée éternelle, notamment le « mariage éternel » considéré comme perdurant au-delà de la mort.

Dès que la construction d’un temple est achevée, celui-ci est ouvert au public pendant plusieurs semaines. Au cours de ces journées portes ouvertes, des informations sont données quant au but du temple et aux sacrements qui y sont accomplis. Une fois qu’un temple est consacré, seuls les membres de l’Eglise fidèles peuvent y pénétrer.

Q. A quoi ressemble l’intérieur d’un temple ?

R. Beaucoup de personnes croient que l'intérieur d'un temple est comme un vaste hall ou une cathédrale. En réalité, il y a dans le temple de nombreuses salles qui remplissent différentes fonctions : salles de mariage, fonts baptismaux, salle d’enseignements doctrinaux. Dans le cas du projet au Chesnay, aucune salle ne pourra contenir plus de 40 personnes à la fois.

Q. Pourquoi avoir choisi la ville du Chesnay ?

R. Nous n’avons pas choisi la ville du Chesnay. C’est la disponibilité d’un terrain à vendre correspondant au critère d’un temple qui a guidé notre choix. Par ailleurs, le Chesnay offre un environnement de qualité, paisible et protégé, et une excellente accessibilité. Il existe deux paroisses dans les Yvelines : à Versailles, au 5, Rond Point de l’Alliance, depuis 1966 et à Mantes-la-Jolie.

Q. Y aura-t-il du prosélytisme au Chesnay du fait de la construction du temple ?

R. Non. Rien ne changera en ce qui concerne le prosélytisme. Un temple n’est pas un lieu pour le culte dominical et aucun missionnaire ne lui est rattaché. La paroisse de Versailles restera le lieu de réunion des membres de la région. Ceci peut être vérifié dans toutes les villes d’Europe où il y a un temple.

Par ailleurs, il y a actuellement 300 missionnaires bénévoles en France, soit seulement 2 à 4 par département.

Q. Y a-t-il des fêtes ou des conférences dans un temple ? Le temple est-il ouvert tous les jours ?

R. Non, le temple est un lieu de prière et de recueillement. Aucun événement festif n’y est organisé.

Le temple est fermé du samedi en fin d’après-midi au mardi matin. C’est ainsi pour tous les temples dans le monde. En général, les horaires sont les suivants : ouverture le matin vers 7h30/8h et fermeture vers 19h30 (samedi: fermeture dans l’après-midi).

Q. Combien de gens viennent au temple chaque jour ? Comment sont habillées les personnes qui viennent au temple ?

R. En moyenne, de 40 à 80 personnes fréquentent le temple chaque jour. Typiquement, une famille mormone va au temple une à deux fois par an.

Il n’y a pas de tenue particulière. En principe, les visiteurs sont en « tenue du dimanche ».

Q. Le public aura-t-il accès aux jardins du temple ?

R. Tout à fait. Les jardins seront ouverts à tous pendant la journée. Leur accès est fermé la nuit. Les jardins des temples sont des endroits calmes et paisibles dont l’atmosphère doit rester propice au recueillement. L’endroit est réservé à la promenade et au repos. Aucune célébration, ni procession, ni concert ou spectacle, ni aucune autre manifestation à caractère culturel, sportif ou religieux ne s’y produit.

Q. Est-ce que le temple va générer des problèmes de circulation et de parking ?

R. Non, le temple n’est pas prévu pour un grand nombre de personnes en même temps. Comme l’activité du temple est répartie dans la journée, le volume du trafic est réduit. Par ailleurs, un grand parking souterrain est prévu sur le site.

L’accès piéton se fera essentiellement par les entrées principales situées sur le boulevard Saint-Antoine. Un chemin d’accès est prévu à partir de la rue du Général Welvert qui, ouvert pendant la journée, permettra aux piétons de traverser la propriété pour rejoindre le boulevard.

Q. A quoi sert la résidence hôtelière ?

R. Cette résidence est à l’usage exclusif des fidèles qui se rendent au temple pour une durée limitée. Son accès se fera exclusivement par le parking souterrain ou par les jardins. Elle disposera d’une cuisine et d’une salle à manger où les hôtes pourront préparer et consommer leurs propres repas. Aucune activité de restauration n’est prévue.

Q. Comment est organisée l’Église ?

R. Le clergé local est bénévole (non professionnel et non rémunéré). Tous les hommes pratiquants reçoivent la prêtrise et exercent des responsabilités au sein de l’Église. Dans la plupart des cas, ils sont mariés, pères de famille et ont une activité professionnelle dans la société.

Q. Est-ce que l’Église est chrétienne ?

R. Comme son nom l’indique, l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est chrétienne. Dans la théologie mormone, la divinité est représentée par Dieu le Père, son Fils Jésus-Christ et le Saint-Esprit, trois personnes distinctes et physiquement séparées mais parfaitement unies dans leur objectif de salut pour l'humanité. Pour les saints des derniers jours, le salut est en Jésus-Christ.

Nous étudions la Bible (Ancien et Nouveau Testament) tout comme le Livre de Mormon. Le Livre de Mormon représente pour nous un deuxième témoignage de la divinité de Jésus-Christ et de la dimension universelle de son message de salut. Chaque dimanche, lors de « l’Ecole du dimanche », la Bible et le Livre de Mormon sont étudiés.